Docteur Jacques Hubert (POUR/CONTRE)

Jacques Hubert est chirurgien urologue au CHU de Nancy et publie de nombreux articles sur la robotique dans le domaine chirurgical.

Argument 1 : Le robot Da Vinci permet, grâce à la vision 3D, l’utilisation de la réalité augmentée car la tête est placée contre les lunettes binoculaires, entraînant une immersion complète dans le champ opératoire endoscopique.

Argument 2 : La robotique permet  au chirurgien ayant une expérience modeste en cœliochirurgie une réduction du temps nécessaire à l'apprentissage,et au cœlioscopiste confirmé, une possibilité de réaliser des gestes complexes.

Argument 3 : L’interface informatique filtre les mouvements, elle supprime les tremblements et permet une démultiplication des déplacements

Argument 4 :  Les sept degrés de liberté des extrémités des instruments reproduisent ceux du membre supérieur humain.

Argument 5 : le robot permet de faire du training sur simulateur .

Argument 6 : Le système Da vinci est une application marketing phare et constitue désormais une étape incontournable pour rester dans la course et continuer à recruter des patients.

Argument 7 : Une absence de retour de force est reprochée au robot, cela pourrait être responsable d'accidents grave.

Argument 8 : Un débattement des instruments limité, obligeant à mieux étudier la position des trocarts.

 

Enjeux : Le fait que le docteur Hubert ait un point de vue assez objectif permet de se rendre compte des avantages et inconvénients d'une intervention assitée par robot.

 

Auteur : le Pr Jacques Hubert

Titre : la chirurgie robotique en urologique

Date : 19 Mai 2009

Nature : article sur internet http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/la-chirurgie-robotique-en-urologie.html