Professeur Pascal Richmann (POUR)

 Le Professeur Pascal Richmann, chef du département d’urologie transplantation rénale au CHU de Toulouse est POUR l'emploi du robot da Vinci en urologie chirurgicale. Voilà ses arguments.

Les enjeux pour lui sont le confort du chirurgien et un rétablissement rapide du patient

Argument 1 : Une simplification de l'opération.

Argument 2 : Moins de saignements.

Argument 3 : Une dureé d'hospitalisation plus courte.

Argument 4 : Une vision parfaite du champ opératoire et des conditions d'accessibilité totale.

Argument 5 : De plus petites incisions opératoires plus précises.

Argument 6 : Un moindre traumatisme pour le patient.

Argument 7: Citation* : "Je ne connais pas de chirurgien ayant utilisé le robot qui ait fait machine arrière."

*Citation : selon le Pr Pascal Richmann le robot est un gadget, qui est plus bénéfique au chirugien qu'au patient, seule l'expérience du chirugien compte.

Cette citation est assez paradoxale car il vente les attributs du robot tout en rappellant que l'efficacité d'une opération dépend avant toutes choses de l'expérience du chirurgien. Cela dit on est tenté de se poser deux questions :

- l'expérience avec ou sans robot ? 

- si le robot n'est qu'un gadget comment réagirait un chirurgien habitué à utiliser uniquement le robot, le jour où celui-ci sera en panne et qu'il devra impérativement opérer un patient ?

 

Auteur : Interview avec le Dr. Richmann mené par Liza Fabbian.

Titre : Révolution ou gadget coûteux? la Robotique en chirugie sucite des critiques de la part de certains praticiens.

date : le 26 mars 2013

Nature : article de presse  sur internet http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/2305-La-chirurgie-robotisee-offre-peu-d-avantages-au-patient